Partagez cette page par messagerie

Powered by ChronoForms - ChronoEngine.com

Des solutions alternatives pour imaginer l'avenir en Occitanie

MENU

Des cheveux recyclés pour dépolluer les océans

Thierry Gras est coiffeur et dépollueur. Il a créé il y a plus 5 ans l'association Coiffeurs justes à Saint Zacharie dans le Var. L'objectif de la structure est ingénieuse : recycler les cheveux coupés qui sont habituellement jetés à la poubelle dans les salons de coiffures.
En effet, 4000 tonnes de cheveux coupés sont ainsi perdus chaque année en France. Seuls les cheveux longs d'au moins 25 cm restent toujours une ressource pour la fabrication de perruque, notamment pour les personnes fragilisés par les traitements anticancéreux. 

Un concept circulaire qui séduit

Le cheveu représente ainsi 50% "des déchets" dans un salon de coiffure. Thierry Gras estime que 4 kilos de cheveux coupés équivaut à 220 coupes en moyenne. A ce jour, il a collecté plus de 5 tonnes auprès de 2000 salons de coiffures qui ont adhéré à son association. 
Une fois adhérents, les salons reçoivent simplement des sacs qu'ils remplissent de cheveux coupés et renvoient.

Le cheveu, capteur la graisse   

Le fondateur de l'association s'est inspiré des recherches et pratiques de l'association américaine Matter off trust. il explique le principe de dépollution par une expérience simple : des collants usagés remplis de cheveux et formant ainsi un boudin sont plongés dans une bassine contenant du pétrole. Le filtre fabriqué capte l'hydrocarbure grâce aux écailles des cheveux qui retiennent le gras. Il estime qu'1 kilo de cheveux absorbe jusqu'à 8 litres de rejets huileux. Cette texture organique, recyclées en filtres, absorbent ainsi très bien le pétrole mais aussi les résidus de crème solaire qui fragilisent la faune marine. Les cheveux peuvent ainsi dépolluer les ports, les sorties de zones industrielles, les mers et océans en hydrocarbure et en crème solaire. Pour le moment, seul le port de Cavalaire dans le Var utilise cette technique. 

Le cheveu, un isolant hydrophile, lavable et réutilisable 

De plus les cheveux peuvent être réutilisés plus de 5 à 10 fois, après avoir été nettoyés des polluants. En effet, tout comme le sébum, le gras part, si les cheveux sont lavés. En fin de vie, les cheveux lavés peuvent servir d'isolant dans la construction ou de fertilisant pour la terre en le mélangeant au compost. Ils peuvent être ainsi une nouvelle fois réutilisés et ne constituent pas de déchets.


Une valorisation de cette matière organique déjà utilisée dans le passé.

La valorisation du cheveu est un procédé ancien, utilisé comme isolant dans les yourtes Mongoles, pour la fabrication de pinceaux de calligraphie au Japon ou de feutrine pour la confection de certains chapeaux, ou encore comme dégraissant.
La méthode de Thierry Gras  s'inspire d'une technique utilisée lors d'une marée noire de 1978 près des côtes bretonnes. Plus de 30 ans plus tard, ce savoir-faire revient ainsi sur le devant de la scène.
 



Une concept écologique qui se développe 

Thierry Gras s'est rapproché des fournisseurs des marques de cosmétiques afin qu'ils puissent également promouvoir le concept en redistribuant des sacs aux salons de coiffures adhérents. Pour le moment, les cheveux recueillis sont transportés jusqu'à l'association dans le Var. Cependant, il étudie un moyen de traiter sur place les cheveux coupés afin qu'ils ne traversent pas toute la France. L'installation de containers dédiés aux cheveux serait également pertinent, au vu du nombre exponentiel d' adhérents de l'association Coiffeurs justes.

Les cheveux sont donnés gratuitement par les salons de coiffures à des C.A.T (centres de réinsertion par le travail) afin de les reconditionner en "boudin" avec de vieux collants. Ils vendent ensuite ces filtres pour en faire quelques bénéfices. L'association coiffeurs justes n'en tire aucun avantage pécunier.

Adhérez ou parlez-en à votre coiffeur!
L'adhésion est de 25 euros par an et 1 sac à cheveux coûte 1 euro en don.
Un sac contient environ 1,9kg de cheveux soit 220 coupes soit un mois de coupe en moyenne pour un coiffeur.
Si vous êtes intéressé, il est conseillé de mettre en place une éco-participation de 10 centimes d’euro par coupe afin de vous  aider  à  couvrir  les  frais  d’envoi  de  vos  sacs  à  l’association  Coiffeurs  Justes. L'adhésion vous donne droit à une défiscalisation. 


Association «Coiffeurs Justes»
place du 4 septembre, 83640 Saint Zacharie
Tel : 06 37 97 71 79 / 09 61 29 26 18 10


Une centaine de salons de coiffure adhérents en Occitanie

On peut citer les salons de coiffure Bio, You are Biotiful à Nîmes (30), en Tête à tête à Carcassonne (11), Coiffeur végétal à Villefranche (12) ou encore l'Ame agit à Balma (31).




Sources  : France3, Midi Libre, 20 minutes, Brut

Dernière modification le mardi, 25 février 2020 13:35
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Fanny bio-logiquement maman

Fanny bio-logiquement maman

Commentez l'article

Retour en haut

Naturellement en famille utilise des cookies pour le fonctionnement du site et la bonne navigation de ses internautes. Aucune donnée n'est cédée ou revendue à des tiers.
Pour de plus amples inforations sur l'utilisation de vos données veuillez vous réferer à la page Politique de confidentialité des données.

J'accepte les cookies de ce site.